La multiplication des outils de mobilités et les modes de travail flexible amènent les salariés à être de plus en plus connectés et plus mobiles. De nombreux salariés sont concernés, les entreprises doivent mettre en place des solutions et un cadre de travail adaptés à la mobilité.

Pour rester compétitive et espérer attirer les meilleurs talents, il faut être en mesure de proposer des conditions flexibles. Laisser le choix des outils et de l’espace de travail à ses salariés permet de donner plus de flexibilité. Aujourd’hui, selon une étude de Protime et SD Worx, 3 Français sur 4 peuvent travailler de manière flexible. De plus, 78% des entreprises permettent à leurs collaborateurs de bénéficier du travail flexible.

Qu’est-ce qu’un salarié mobile ?

Le terme de « salarié mobile » peut désigner plusieurs statuts et modes de vie. En effet, un salarié mobile peut être un salarié dont l’activité lui impose une certaine mobilité comme consultant. Cela peut aussi concerner un salarié travaillant à distance quelques jours par semaine. Mais aussi un salarié qui travaille en remote, c’est-à-dire en 100% du temps à distance. Dans tous les cas, ces modes de fonctionnement imposent aux entreprises de fournir les équipements nécessaires et adaptés.

Salarié mobile

Quels outils proposer aux salariés mobiles ?

Pour définir les types d’outils et d’équipements à apporter aux salariés, l’entreprise doit avant tout comprendre les problématiques de mobilité des salariés. En effet, on évitera de fournir une tablette à un salarié qui au quotidien rédige des documents ou travaille sur des tableaux Excel. Inversement, pour un salarié type commercial, la tablette tactile sera peut-être le meilleur équipement car plus pratique. L’entreprise doit également proposer des outils collaboratifs pour garder un lien avec le reste de l’équipe. Messageries internes, plateformes d’échanges de documents ou encore visioconférence sont des outils qui permettent de collaborer efficacement à distance. Le choix des outils à mettre en place ne pourra se faire que si une réflexion poussée sur les usages a été menée en amont.

Un management qui doit évoluer vers plus de confiance

En plus des outils, il faut également mettre en place un mode de management en phase avec une stratégie de mobilité. En effet, la gestion d’équipes mobiles demande une adaptation managériale basée sur la confiance. Selon Sorie Boucebaine, responsable RH d’Ysance, entreprise spécialisée dans la Big Data et travaillant au quotidien avec des salariés mobiles « cela nécessite de disposer de bon managers ». Elle ajoute que « le manager à distance doit être un bon communiquant, tolérant, qui accepte de ne pas tout contrôler ».

La question de la confiance est cruciale et reste l’élément fondamental pour réussir à manager des salariés mobiles. Une confiance doit alors s’installer pour chacune des parties prenantes. Le salarié doit respecter les règles et s’engage à tenir informé son manager régulièrement. Le manager, lui, accompagne le travail à réaliser à distance.

Aujourd’hui tous les outils sont mis à la disposition de l’entreprise pour rendre ses salariés plus mobiles et pour leur permettre de travailler efficacement à distance. Aux entreprises d’opter pour plus de flexibilité et de confiance afin de faciliter le quotidien d’un salarié mobile.

 

Sources :

Comment manager les salariés de plus en plus mobiles ? – chefdentreprise.com

3 Français sur 4 peuvent travailler de manière flexible – studyrama.com

 

 

 

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This