Le plus grand des pays Scandinaves aurait visiblement des choses à nous apprendre. Avec un taux de croissance de 2,6% et un taux de chômage sous la barre des 7% en 2018, la Suède pourrait bien être une source d’inspiration pour la France.

Il y a de grandes différences entre la France et la Suède, notamment dans le monde de l’entreprise. Le management, l’ambiance de travail ou encore les horaires, de nombreuses choses diffèrent de la France. Et il semblerait que cela convienne aux salariés Suédois puisque 73% d’entre eux associent leur travail au bien-être

Nous savons aujourd’hui que la réussite d’une entreprise est liée au bien-être et à la qualité de vie au travail de cette dernière. De nombreuses études ont montré que cela contribuait à la performance des entreprises.

 

En quoi le management Suédois favorise-t-il le bien-être des salariés ?

Tout d’abord, les Suédois apprécient le fait de ne pas être dans un management hiérarchique où il faut sans cesse avoir la validation de son supérieur. En Suède, les décisions se prennent généralement en commun. En réunion, aucune décision ne sera prise sans qu’il y ait un accord général de tous les membres de l’équipe. Certaines entreprises ont même décidé de fonctionner sans patron et il semblerait que ça marche. Lorsque la parole est libre, les salariés semblent être plus impliqué et motivé. Tout le monde se retrouve au même niveau, il y a donc une certaine transparence au sein de l’organisation.

Concernant les horaires de travail, les Suédois sont plutôt du matin. Ils commencent leur journée de travail généralement tôt et la finisse entre 16h et 17h. Il est d’ailleurs très mal vu de rester au travail après 17h car cela signifie que vous êtes mal organisé dans votre travail. D’ailleurs, passé 17h, il est généralement difficile de joindre quelqu’un. Les entreprises Suédoises sont très flexibles, elles laissent les collaborateurs organiser leur journée de travail comme ils le souhaitent. L’équilibre vie privée vie pro est très important pour eux. C’est pourquoi de nombreuses entreprises ont instauré « la journée de 6 heures » dans l’objectif de réduire les absences liées aux arrêts maladies et d’augmenter la productivité.

Faut-il vraiment s’en inspirer ?

Avec des résultats aussi performants, les entreprises françaises ont tout intérêt à s’inspirer du modèle Suédois. Les salariés sont dans l’ensemble très satisfait et heureux au travail. De cela, découle une meilleure productivité, de belles performances et un faible turnover. Cependant, ce n’est pas aussi simple que ça. En effet, ce modèle est adapté à un contexte économique, social et politique différent de celui de la France. Il n’est donc pas garanti que ce modèle soit aussi efficace chez nous. Pour autant, il est toutefois possible de mettre en place des actions s’inspirant du modèle Suédois comme un management plus libre et des horaires de travail plus flexible. 

 

Sources :

Présentation de la Suède – diplomatie.gouv.fr

Travail et bien-être : quelles sont les nouvelles pratiques sur le globe ? – cleram.com

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This