Tout droit sorti du jargon américain voila désormais le concept de l’employee advocacy. Il a pour but d’utiliser les salariés d’une entreprise afin de les promouvoir comme ambassadeurs. En somme, des porte-paroles du quotidien pour plus de communication. Quasiment sur le point de devenir une « industrie », plusieurs entreprises se sont déjà positionnées sur ce secteur. Telles que smarp ou encore le français sociallymap.

Le concept 

L’étude Edelman Trust Barometer a révélé en 2016 plusieurs points intéressants. Et notamment que les témoignages des employés dans une opération de communication étaient plus efficaces que ceux du CEO. Et de manière très simple : les employés utilisent leurs propres comptes de médias sociaux. Ainsi peuvent-ils soutenir leur entreprise.

Le fait de parler de la marque pour laquelle les employés travaillent ne date certes pas d’hier. Ce qui change c’est que nous assistons désormais à de véritables campagnes de communication. Qui sont uniquement basées sur ce phénomène. Campagnes pilotées à la source par des professionnels de la communication, et dont la seule ramification repose – nous l’avons compris – sur les salariés du groupe.

Les bénéfices 

  • Augmentation du trafic sur le site de l’entreprise et diminution du taux de rebond de près de 8%. Sans oublier une augmentation de la visibilité de la marque et une augmentation de la génération de leads.

Comment ? Tout simplement parce que les employés sont des ambassadeurs enthousiastes la majorité du temps. Ce qui aide à désamorcer les crises, donner de la crédibilité, mais aussi de diffuser une image positive sur les réseaux sociaux.

Il ne faut cependant pas oublier le ressort sociologique qui œuvre en coulisse. Le salarié qui se sent engagé dans l’action de communication de son entreprise sera plus efficace. En effet, quel salarié n’aime pas participer au discours positif sur son entreprise. Et selon de nombreux experts, ce processus engendre un cercle vertueux.

Quelques chiffres pour être convaincu. En moyenne pour une PME, 92% des sondés ne connaissent pas la marque. Sur les 249 personnes que peut compter la PME, chaque employé a en moyenne 304 contacts. Soit potentiellement 279 contacts qui peuvent potentiellement se transformer en prospects, partenaires etc. Si chaque employé s’engage, c’est potentiellement 70000 personnes qui peuvent désormais être touchées. Et lorsque nous savons que 82% des acheteurs ont confiance dans les publications de proches, la valeur ajoutée pour la marque est démultipliée.

Dans les faits 

Il reste important d’accompagner ses salariés. Surtout avant de les laisser communiquer autour de la marque sur leurs réseaux sociaux. De ce fait certaines entreprises proposent des formations qui peuvent se révéler très utiles afin d’aider les salariés à partager efficacement.

D’autres peuvent également se poser la question suivante : « pourquoi devrais-je utiliser mes réseaux-sociaux au profit de ma société ? ».  Tous ne sont évidemment pas obligés de publier. Mais, dans certains cas, une simple publication accompagnée d’un court message d’explication permet souvent d’améliorer son personnal branding ( voir notre article sur ce sujet ) !

Concrètement, l’employee advocacy est une méthode sûre pour augmenter la visibilité de son entreprise à moindre frais sans passer par de coûteuses agences de communication. L’amortissement peut-être à terme très intéressant pour la société. Néanmoins, un minimum de stratégie est indispensable afin d’obtenir les résultats escomptés.

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This