La 5G, cette technologie qui va prendre la relève de la 4G et qui agite déjà les constructeurs, opérateurs télécoms et régulateurs.

Tech Me Up’ vous invite aujourd’hui à faire le point sur les objectifs, les problèmes, les attentes mais aussi les quelques inquiétudes que suscite cette technologie.

 

Quelles promesses pour la 5G en action ?

L’évolution des télécommunications a connu la 2G, puis la 3G à la fin des années 2000 et récemment la 4G avec un déploiement au milieu des années 2010.  La promesse de la 5G est plus ambitieuse que celle de ses précédentes consœurs.  A l’heure du tout connecté, la 5G veut justement pouvoir « tout connecter ».

Un seul chiffre : la vitesse moyenne d’une connexion stable 4G est de 50/Mbps. En Finlande cet été, l’opérateur Elisa a annoncé une vitesse de connexion stable 5G de 700/Mbps. Ebouriffant !

Quels changements pour notre quotidien ? Les derniers smartphones seront donc logiquement optimisés pour recevoir un nombre de données bien plus important. Ce qui concrètement se traduira par des téléchargements quasi-instantanés, ou bien encore une fluidité absolue dans vos visioconférences par téléphone. Chez klood cette idée nous séduit beaucoup.

De même la 5G pourrait également révolutionner la télévision telle que nous la connaissons actuellement en France. Terminée la TNT qui pourrait laisser sa place à un nouveau standard de diffusion permettant des affichages en 4K, et pourquoi pas de la réalité augmentée.

Quid également de la télémédecine, des véhicules connectés ou encore des feux de circulation de la « smart city » ? En bref la 5G promet de nous faire passer dans une nouvelle ère : l’IOT (Internet of things)

 

Un déploiement compliqué

Mais avant d’en arriver là, des phases de test sont indispensables. Comme toute nouvelle technologie, le déploiement n’est pas simple. Sans doute avez-vous été époustouflé cet hiver durant les J.O de Pyeongchang par les retransmissions en direct live 5G sur les smartphones des spectateurs locaux.

Or, pour obtenir une telle vitesse de connexion, la jeune 5G se repose sur le déploiement d’un réseau de diffusion plus complexe que celui de sa grande sœur. En effet pour que le réseau se densifie, la solution retenue est l’usage massif de « small cells » (petits émetteurs). Ils permettront d’obtenir de la connectivité partout. Mais une ville en Californie à déjà émis des doutes relativement à l’impact sur la santé de ces small cells.

De même, le déploiement de ces small cells a déjà un coût élevé. Pour les opérateurs télécoms et les constructeurs, c’est le retour à des investissements financiers massifs.

A noter également qu’une partie des nouvelles bandes de fréquences exploitées par la 5G seront vendues aux enchères. En France, c’est l’Etat qui en est propriétaire, et beaucoup d’opérateurs télécoms hésitent. Ils ne savent pas si le déploiement de la 5G sur le territoire national aura une valeur ajoutée plus forte que lors du déploiement de la 4G.

En attendant, la France s’est déjà positionnée technologiquement avec deux entreprises, Nokia et Orange, qui commencent d’ores et déjà à effectuer des tests grandeur nature. En Europe, et aussi dans l’hexagone.

 

Et vous, pensez-vous aussi que la 5G va révolutionner notre quotidien ? Faîtes nous part de vos commentaires ! Et pour les plus curieux de nos lecteurs, quelques liens pour approfondir :

https://www.frenchweb.fr/nokia-recrute-a-la-vitesse-de-la-5g/315767

https://www.frenchweb.fr/les-nombreux-defis-de-la-5g/317383

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This