Votre blog Tech Me Up’ a le plaisir de vous retrouver aujourd’hui autour d’un sujet qui nous concerne tous : le confort acoustique au bureau.

Très franchement, qui n’a jamais songé à avoir un peu plus de calme en open-space ? Oui mais vous l’avez remarqué, le calme en open-space n’est pas chose aisée à obtenir !

Et pourtant, comme 57% des personnes interrogées d’après le Baromètre ACTINEO/CSA 2015 peut-être est-il possible que vous aussi soyez incommodés par les nuisances sonores de votre open-space. Alors, effet de mode ou tendance de fond ?

 

Le règne du bruit

Cette sensation de fatigue dans l’open-space un peu trop bruyant nous la connaissons tous. Il a été dit que la génération Y -individus nés en 1980 et 1994- est plus sensible que les autres au bruit.

Mais en réalité, dès que la saturation sonore devient trop forte, nous devenons tous sensibles aux distractions et avons en conséquence parfois du mal à nous concentrer sur un seul objectif. (Et pour en apprendre plus sur cette fameuse génération Y rendez-vous ici !)

On constate alors que c’est une multitude de bruits qui viennent parasiter la concentration de vos collaborateurs. Bruit de claviers, portes qui claquent, collègue indiscret, sonnerie de téléphone, la liste est longue. C’est là que commence le fameux processus fatiguant et le stress.

Et pour les plus dubitatifs d’entre vous, sachez que des études scientifiques ont montré qu’une personne dérangée par le bruit d’un collègue voit littéralement sa productivité s’effondrer[1].

 

Savoir-vivre et harmonie de l’open-space

Productivité rime pour vos salariés avec savoir-vivre en société.  Chacun d’entre eux doit se sentir responsable d’un son, d’un de ses bruits dans l’open-space. Autrement dit, plus vos employés prennent des dispositions actives comme, parler moins fort ou dans les endroits prévus, moins le bruit sera gênant et moins la fatigue résiduelle présente.

Seulement, faire de l’entreprise un lieu de silence est une utopie. Néanmoins Tech Me Up’ vous propose plusieurs solutions facilement applicables pour améliorer le bien-être de vos salariés.

Cela commence par envisager de réaménager votre open-space. Si l’aménagement de vos locaux le permet, préférez des open-space de 10 à 12 personnes.

Ajouter un énième salarié augmentera considérablement le risque d’entassement, et surtout d’inconfort acoustique. Peut-être pourriez-vous aussi repenser votre isolation acoustique. Dans ce cas, on vous conseille de jeter un œil par là.

Avez-vous également déjà pensé à de nouvelles méthodes de communication pour éviter à vos salariés de prendre la parole à voix haute dans l’open-space ? Pour ce, Slack est une messagerie au potentiel très intéressant !

 

klood :  votre allié confort acoustique

Le travail de bureau à ses impondérables que nous connaissons tous. Et plutôt que de prendre ce client au téléphone à voix haute dans l’open-space, que diriez vous de passer le prochain appel depuis une salle de réunion, ou même une phonebox prévu à cet effet ?

Imaginez un instant : vous pourriez désormais accéder à vos salles de visioconférence virtuelles et privées. Aussi simplement qu’en appelant un numéro de téléphone. Et le confort acoustique de vos salariés demeurerait préservé.

Ce n’est pas une ambition technologique : c’est un truisme. Et pourquoi d’ailleurs ne pas tenter tout de suite l’expérience ?

Car dès à présent klood  vous propose de faire vos visioconférences au calme dans une phonebox ou huddle room en toute simplicité. Depuis votre smartphone, ordinateur, sans déranger outre-mesure vos collègues de l’open-space.

Rendez-vous dans un monde où le confort acoustique des salariés est votre priorité !

[1] https://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/ressources-humaines/bien-etre-au-travail/0211449447171-le-bruit-degrade-la-productivite-au-travail-301735.php

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This