Ils sont parfois un peu contraignants, d’autres pourraient presque être peu fidèles à l’entreprise. Surtout comme tout le monde : ils demandent beaucoup en retour. Vous êtes nombreux à nous le demander : comment faire pour gérer les millennials de votre organisation ?

Aujourd’hui Tech Me Up’ brise le tabou et vous propose tout de suite 4 commandements exclusifs à appliquer pour enfin faciliter le quotidien. En selle ! (Et pour ceux qui ne savent pas encore de qui nous parlons, rendez-vous maintenant sur notre article précédent pour vous mettre à la page. 😉)

 

Inculquer la motivation et le sens : le duo gagnant.

 

#1 commandement : de la motivation on insufflera.

Cette étude[1] récente montre que les millennials ont une image désastreuse de l’entreprise. Ce qui explique d’ores et déjà une partie du problème.

Premier objectif : savoir les capter voire même, les intriguer. Pourquoi ne pas vous poser la question maintenant : votre entreprise se fait elle suffisamment désirer ? Vos millennials doivent trouver votre entreprise motivante pour avoir plaisir à y rester.

D’ailleurs, la situation se corse pour les entreprises qui n’utilisent pas la technologie au quotidien. Néanmoins pas de panique car pour y remédier, une solution facile à mettre en œuvre existe !

Car klood a anticipé et vous propose une solution de visioconférence innovante. Très simple d’accès elle est parfaitement en phase avec les attentes de vos millennials qui ont besoin d’être connectés pendant les heures de travail.

Cette jeunesse aime aussi sentir qu’on lui fait confiance. Plus qu’avant, elle a besoin de soutien régulièrement. En ce sens, elle veut être informée instantanément de la manière dont elle s’en sort.

C’est certes contraignant, mais cela permet aussi dans l’immédiat d’obtenir un vrai gain de productivité en retour.

 

#2 commandement :  en cours de route trouver du sens il faudra.

 

Arrêt d’un instant au stand philosophie avec Flora Bernard [2] : « L’homme en tant que tel, c’est l’action : c’est-à-dire ce qu’il fait pour contribuer à une humanité plus riche et exprimer ainsi son identité et contribuer à un monde commun ».

Vous venez de comprendre : ce que veut cette génération tout le long de son parcours en entreprise c’est développer ses compétences.

Avis aux managers : ces jeunes que vous pouvez avoir du mal à appréhender veulent dans le fond « apprendre à apprendre ».

En clair ? Trouver le sens au travail quotidien dans un milieu professionnel qui leur fait confiance.

 

Quelles valeurs diffuser pour manager des millennials ?

 

Contrairement à ce qui a pu être dit, les millennials ne sont pas réfractaires au travail en entreprise.

Seulement d’après-eux, il doit pouvoir s’accorder avec leurs valeurs…

 

#3 commandement : son emploi du temps tu ne convoiteras pas.

 

Vous le constatez tous les jours : les millennials sont exigeants sur la qualité de leur environnement de travail. En effet, comment leur reprocher qu’ils privilégient une atmosphère agréable, teintée de convivialité. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est qu’ils recherchent surtout un endroit où les supérieurs hiérarchiques permettent de lier vie privée et travail.
Chez Tech Me Up’  on constate ainsi que plus le lien est harmonieux, plus la satisfaction grimpe. Néanmoins, aucune complaisance : les millennials sont matérialistes et le salaire arrive dès lors en seconde place de leurs préoccupations principales …

 

#4 commandement : des objectifs précis on donnera.

 

L’inaction : ce mot qu’a en horreur la jeune génération. Alors, éparpillée ou multitask ? Dans tous les cas il faut impérativement admettre qu’ils ont besoin de travailler sur plusieurs sujets.

Sachez donner des deadlines et préciser les résultats attendus. Ne changez cependant pas vos méthodes en vous laissant leur imposer celles qui leurs conviennent : il y a de fortes chances qu’ils s’en sortent très bien en suivant vos conseils.

En un mot : soyez diplomate.

 

Le mot de la fin.

Manager les millennials n’est donc pas chose aisée. Mais nous pourrions néanmoins tous être surpris de leur créativité, pour peu que la relation avec l’entreprise se développe harmonieusement !

Dans tous les cas faites-nous part de vos opinions, Tech Me Up’ à hâte de vous lire ! Etes-vous d’accord ou pas du tout ? Et quoiqu’il en soit, toujours pour ceux qui veulent aller plus loin, quelques liens supplémentaires pour approfondir :

https://www.insightsforprofessionals.com/blog/tactiques-necessaires-pour-manager-les-millennials

http://www.talentis-coach.com/management-et-millenials/

https://www.challenges.fr/emploi/management/management-didier-deschamps-est-un-excellent-coach-de-millennials-selon-serge-assayag-du-cabinet-weave_601620

 

[1] BVA pour le baromètre Deloitte

[2] Flora Bernard est une philosophe française. Elle a fondé l’agence Thaé qui aide les managers avec de la philosophie. Elle a écrit « Manager avec les philosophes 6 pratiques pour être et agir au travail » Dunod, coll Management/Leardership, 2016.

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This