Le bureau classique comme nous le connaissons est en train de laisser place aux nouveaux espaces de travail. Le coworking et le télétravail répondent aujourd’hui tout à fait aux besoins de mobilité des salariés et encore plus des jeunes générations. Selon une étude Essec, 93% des jeunes actifs ne veulent plus d’un bureau classique. Alors pourquoi abandonnons-nous le bureau qui était jusque-là le cœur même de l’entreprise ? Le bureau est-il devenu le pire endroit pour travailler ?

Les espaces de travail préférés

Jason Fried un jeune entrepreneur de Californie a un jour décidé d’interroger ses salariés. Soucieux du bien-être et de l’efficacité de ses collaborateurs, il voulait savoir quel environnement de travail choisiraient ses salariés pour travailler de la manière la plus efficace. Les réponses laissaient alors apparaître plusieurs natures d’espaces de travail. Des lieux publics comme la bibliothèque ou encore le café et des lieux privé comme chez soi en télétravail. Les salariés préfèrent aussi travailler dans des lieux propices à l’isolement comme dans le train ou dans l’avion.

Et le bureau ?

Eh bien non, aucun des salariés n’a évoqué le bureau comme un lieu favorable à l’efficacité. Et dans les réponses, les salariés semblaient justement montrer une volonté de fuir tout ce qui pourrait ressembler à un bureau. Le bureau fixe et dédié ne fait plus rêver comme le faisait rêver les anciennes générations où avoir son propre bureau était un véritable souhait.

Les salariés ont également évoqué les horaires pendant lesquelles ils ont tendance à être plus efficace. Ce qui revient le plus c’est le tôt le matin ou encore tard le soir. Des horaires qui n’ont donc rien à voir avec les horaires classiques de bureau. Encore une fois, on remarque cette envie de fuir tout ce qui lie à l’environnement de travail classique.

Alors pourquoi vouloir fuir le bureau ?

Selon le jeune entrepreneur Californien, le bureau est le lieu de toutes les perturbations. Les salariés y sont sollicités plusieurs fois par jour, les invitations aux réunions ne cessent d’arriver… Un cadre de travail qui ne permet pas une extrême concentration et ne permet donc pas de travailler efficacement.

Bien sûr il ne faut tout de même pas supprimer les échanges entre les collaborateurs. Les entreprises doivent tout de même garder un point central de rencontre. Elles doivent donc repenser totalement l’environnement de travail afin de permettre aux salariés de travailler efficacement dans les meilleures conditions possibles.

 

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This