En ce moment les chatbots font beaucoup parler d’eux. Selon l’agence de communication digitale Conversationnel, 80% des entreprises envisagent de confier à un chatbot leurs interactions clients d’ici 2020. En effet, ces agents conversationnels regorgent d’avantages pour les entreprises. Ils sont surtout connus pour accompagner les utilisateurs sur un site mais connaissez-vous les chatbots pour transformer la communication interne des entreprises ?

Les chatbots dans notre quotidien

Dans notre vie quotidienne, nous utilisons de plus en plus ces agents conversationnels. Près de 48% des Français utilise des chatbots et parmi eux, 22% les utilisent plus d’une fois par semaine selon une étude réalisée par Toluna. Preuve que les chatbots sont bien présents dans notre quotidien.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si de grands groupes ont franchi le pas depuis un moment. On connaît le chatbot de Voyages-SNCF qui, en fonction de nos souhaits nous propose des billets de train. Il existe aussi celui d’Ebay qui nous propose des produits correspondants à nos recherches. Le chatbot de Meetic, lui, nous interroge sur notre personnalité afin de nous suggérer des profils.

Les chatbots au service des collaborateurs

Face au succès de ces chatbots, on peut se demander pourquoi ne pas mettre également un chatbot à disposition des collaborateurs. En effet, cela pourrait considérablement améliorer la communication en interne. Un collaborateur pourra facilement questionner le chatbot sur des questions courantes de l’entreprise comme connaître le solde de ses congés ou alors comment rentrer une note de frais.

Le collaborateur pourrait aussi poser des questions liées à ses tâches quotidiennes dans le but de lui simplifier la vie. Ainsi, il n’aura plus à aller chercher l’information ou à attendre une réponse qu’il obtiendra finalement que plusieurs jours après. Avec un chatbot, il pose la question et la réponse est instantanée.

La mise en place d’une interface personnalisée

Pour que l’expérience utilisateur soit réussie, il faut travailler sur la scénarisation. C’est-à-dire qu’il faut étudier quelles sont les questions les plus souvent posées par les collaborateurs. Le chatbot pourra alors prendre en compte les questions et les réponses faites, ajoutant ces informations à sa base de connaissances. Ainsi, si l’une des questions resurgit, le chatbot reconnaîtra tout de suite la question et pourra alors donner la réponse directement.

Les chatbots s’appuient sur un moteur d’intelligence artificielle capable d’apprendre de ses expériences afin de gagner au fur et à mesure en naturel et en perspicacité. C’est donc un travail sur le long terme où il ne faut pas perdre comme objectif la compréhension du besoin des collaborateurs. D’ailleurs pour qu’un chatbot soit adopté en entreprise, il vous faudra accompagner vos collaborateurs. Il faut leur montrer la valeur ajoutée qu’ils peuvent en tirer dans leur quotidien au travail.

Le chatbot : votre nouvel assistant ?

Gain de temps, meilleure efficacité et communication plus fluide : autant d’arguments non négligeables. Pour le moment, c’est la Google Home et la Alexa d’Amazon qui envahissent les foyers américains mais face aux nombreux avantages des agents conversationnels dans l’entreprise, il se pourrait bien que votre nouvel assistant soit un chatbot !

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This