Les nouveaux modes de travail comme le télétravail, le coworking ou encore le flex office sont venus bouleverser le quotidien des salariés. Aujourd’hui ils cherchent à travailler autrement. Ils ont de nouvelles attentes et accordent une grande importance au travail en équipe.
L’ère du collaboratif touche de plus en plus la vie des collaborateurs et ce n’est pas qu’une simple mode. C’est aussi et surtout un moyen de rendre les entreprises plus performantes. C’est pour cette raison que les entreprises décident de mettre en place cette nouvelle manière de collaborer en équipe. Pour mener à bien ce changement, elles peuvent opter pour le social learning.

 

Le social learning : un apprentissage collaboratif

Le social learning permet de rapprocher les salariés en les impliquant davantage dans l’entreprise. C’est un mode d’apprentissage qui permet de partager et d’échanger entre collaborateurs, à distance et via des outils collaboratifs. Ce qui fait la force de cette manière d’apprendre est que chaque salarié est à la fois apprenant et formateur. En effet, les collaborateurs apprennent des autres et ils partagent leur savoir à l’ensemble de la communauté.

Les avantages du social learning

Ce mode d’apprentissage permet notamment de faciliter l’échange et ainsi la collaboration au sein d’une entreprise, ce qui renforce la cohésion et la productivité d’une équipe. De plus, le social learning permet de motiver les collaborateurs. En effet, plus il y a d’échange entre les salariés et plus la motivation est grande. Le travail en équipe génère naturellement plus d’idées et partager son savoir permet de trouver ensemble des solutions.

Des outils collaboratifs essentiels

Pour bien mettre en place le social learning au sein des entreprises, les collaborateurs ont besoin d’outils collaboratifs qui vont faciliter la communication et le partage d’information entre les salariés.  Ainsi, grâce à ces outils, peu importe où ils se trouvent, les salariés peuvent échanger facilement via par exemple une application de visioconférence, un chat, un forum ou encore via les réseaux sociaux.

Le social learning n’est donc qu’une continuité des nouvelles méthodes de travail qui tendent vers plus de collaboratif. Pour les salariés, il n’est donc plus question que chacun travaille dans son coin, mais plutôt de partager et d’interagir avec les membres de l’équipe. En misant sur la mutualisation des connaissances, les salariés se sentent plus impliqués et les entreprises ne peuvent être que plus performantes. Alors qu’attendez-vous pour mettre en place le social learning dans votre entreprise ?

 

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This