À l’heure du travail nomade à quoi ressemblera le monde du travail dans les prochaines années ? On entend beaucoup parler de télétravail et de coworking mais une autre tendance est en train de s’imposer, celle du travail en freelance. Il touche tous les travailleurs indépendants qualifiés qui décident de se mettre à leur compte sans employer d’autres personnes.

Selon Forbes, le travail en freelance représente 35% de la force de travail aux États-Unis. En France le nombre de freelances a augmenté de 120% en 10 ans pour représenter aujourd’hui un peu plus de 10% des actifs. Alors pourquoi cette tendance est-elle en train de se développer ? Le travail salarié est-il amené à disparaître ?

Plus de liberté et d’autonomie

Déçus par l’organisation et les conditions de travail des entreprises, de plus en plus de salariés choisissent de travailler en freelance. Ce statut apporte une vision du travail plus libre et autonome qui répond davantage aux besoins des jeunes générations. Heureux de leur statut, 90% des freelances le sont devenus par choix. La première motivation est bien sûr celle de devenir son propre patron. Les freelances ont alors une liberté totale que ce soit dans le choix du lieu de travail, des horaires mais aussi des clients.

Être freelance malgré tout

De nombreux avantages qui poussent de plus en plus de salariés à s’orienter vers le travail en freelance. Cependant il faut tout de même reconnaître que ce statut n’est pas tout rose. Pour 68% d’entre eux, il s’avère difficile de trouver des clients. De plus ils regrettent le manque d’échange avec d’autres professionnels. Pourtant malgré ces difficultés, le retour au salariat n’est pas souhaitable pour 91% des freelances.

Des entreprises qui favorisent le freelance

Un mode de vie plus flexible pour les freelances mais aussi pour les entreprises. De nombreuses entreprises n’hésitent plus à faire appel à des freelances pour certaines missions ponctuelles. On comprend mieux pourquoi quand on sait qu’un freelance coûte 30% moins cher qu’un salarié classique. Aujourd’hui et plus que jamais, le travail ne fait plus référence au temps passé en entreprise mais est centré sur les compétences du travailleur.

Est-ce la fin du travail en entreprise ?

Les Français semblent le penser puisque selon une étude sur l’évolution du travail, ils sont 53% à anticiper qu’ils devront travailler là où leurs compétences sont nécessaires, sans lien à une seule entreprise. De plus, 47% des entreprises pensent qu’elles embaucheront dans l’avenir exclusivement des freelances.

Une étude qui nous pousse donc à nous demander si dans les prochaines années nous allons tous devenir freelance. Une vraie révolution est donc en marche poussant les salariés et les entreprises à se réinventer.

 

Tech Me Up'

Suivez les dernières tendances liées aux nouveaux usages de communication, de collaboration et de mobilité.

 

Pas de spam. Que de l'innovation et de l'exclusivité !.

Inscription validée !

Share This